Trajectoires

Un parcours de trois oeuvres proposant une interrogation sur les traversées individuelles.

Installation dans l’Appart’hôtel Adagio – Toulouse –  mars 2016

Le point de départ de cette trilogie est une interrogation sur le destin humain, sur les chemins qu’empruntent nos vies.
La recherche d’une forme pour signifier cette préoccupation a conduit à revisiter et à métisser à la fois des représentations antiques et des visuels contemporains.
Ces projets ont pris corps dans un espace très particulier qui en étoffe le sens: un hôtel. Lieu du voyage ou plus précisément de l’escale, trois espaces ont été proposés pour accueillir les oeuvres.
Le hall, où le chemin aboutit.
La réception, où le voyageur se présente et est accueilli.
Un troisième espace, transitionnel, lieu de circulation et de distribution.

Dans le hall: Trajectoires
2010x140x30 cm
bois et fil
Comment figurer les destinées humaines, leur parcours, leurs accidents, leur insouciance?
Cette oeuvre évoque à la fois le fil de la vie individuelle et un ensemble de destins qui se croisent.

A la réception, Vous êtes ici
140x diamètre 30cm
rotin et fil de nylon
L’oeuvre propose un arrêt sur image, un focus sur l’individu.
Perdu dans la spirale de l’univers, au milieu des trajectoires des autres, à peine perceptibles, un point, un arrêt.

Espace de distribution : Véhicule
160x50x20cm
rotin, papier et ficelle
Oeuvre collaborative

Vision poétique d’un véhicule, chargé de souvenirs comme de fantasmes. Le personnel et les clients étaient invités à écrire sur le thème « Qu’est ce qui nous meut? »



Les commentaires sont fermés.